Fișă de articol.

Image Alt

Vatra satelor din jurul Bucureştilor în lumina cercetărilor arheologice (secolele XIV-XVI)

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Excerpt Les amples recherches archéologiques effectuées sur d'anciennes aires de villages médiévaux des alentours de Bucarest ont conduit à des informations intéressantes concernant la composition ct l'aspect de ces habitats aux XIVe -XVIe siècles. Tous ces sites se trouvent dans la proximité des cours d'eau. Forme au début de 10 à 15 fermes, le village prend la forme d'une bande longeant la rivière. Au XVIe siècle ces villages deviennent plus grands aussi bien par l'augmentation du nombre d'habitations que par la superficie occupée. Le type d’habitation le plus ancien et le plus fréquent est celui de la maison semi-enterrée. A partir de la seconde moitié du XVe siècle on commence à construire, au centre de la Plaine Roumaine, des maisons de surface aux parois faites en branchages entrelaces avec un remplage de terre, pour qu'au XVIe siècle fasse son apparition le type de maison a cave. On remarque à la fois la tendance a d'agrandissement de l'habitation, de ses annexes, de l'inventaire. On a encore peu d'informations sur les moulins dont parlent les documents écrits, aux XVe - XVIe siècles notamment. La ferme paysanne est complète par un four à pain, des âtres à ciel ouvert, des séchoirs de fruits, des fosses pour conserver les céréales, des fosses pour engraisser les porcs, des fosses ménagères etc. Un tableau synoptique concernant le village de Măicăneşti reflète la situation des habitations au XVe et aux XVIe siècles à l'égard des installations de chauffage. La conclusion de l'auteur est que la plupart des éléments qui composent la ferme paysanne devaient se maintenir tout le long du Moyen-Age, jusque vers la première moitié du XXe siècle.
Paginaţia |<    <<  75-90   >>    >|
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări arheologice în Bucureşti; IV; anul 1992
Editura Publicat de: Muzeion