Fișă de articol.

Image Alt

Poşta-Buturugeni. Cimitir

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Excerpt Dominant le relief de la zone, la haute terrasse de la rive droite de l'Arges a polarise la plupart des habitats anciens, bien que les toponymes de certains d'entre eux n'aient été mentionnée dans les sources écrites qu'au~· XVIIIe et XIX: siècles.
C'est le cas du village de Poşta, dont le nom ancien demeure inconnu. Y sont mentionnés des villages du nom de Ciocan ou de Prisiceni, mais ces mentions sont, elles aussi, assez tardives.
Afin de préciser les principales étapes de l'habitat et celles de l'évolution du villagc en question, on a effectué des fouilles au centre du village et dans la nécropole.
Les plus anciennes traces de l'habitat dans le secteur de la nécropole datent de l'époque des géto-daces (vers le fin de l'époque de Hallstatt).
Une deuxième étape d'intense habitation a été identifié aux IIIe – Ive siècles.
L'habitat médiéval a connu une étape plus faiblement identifié, datant des IXe - XIe siècles, cependant que les fouilles y ont mis au jour de précieux repères d'un habitat datant des XVe- XVIIe siècles. Par son extension, la nécropole du village ultérieur devait se superposer aussi à certaines habitations datées deux siècles plus tôt.
L'examen d'une habitation des XVIIe -- XVIIIe siècles a permis d'identifier l'aménagement d’une banc destine au repos des locataires. Mentionnons de l'inventaire le bout inferieur, en fer, d'un fourreau d'épée.
L'examen de la nécropole a mis en évidence un pourcentage élevé (54,5°/0) d'enfants illustrant un grand taux de la mortalité infantile, lors surtout de leurs premières années de vie.
Les monnaies et, en général, l’inventaire funéraire, qui se compose aussi de perles, de boutons etc., indiquent le fonctionnement de la nécropole aux X VIIIe et au XIXe siècles.
Paginaţia |<    <<  241-250   >>    >|
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări arheologice în Bucureşti; IV; anul 1992
Editura Publicat de: Muzeion