Fișă de articol.

Image Alt

„Falsuri Dabija" descoperite în Bucureşti

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Excerpt "Des faux Dabija" decouverts a Bucarest
L’auteur présente trois trésors de faux monnaies - des solidi polono-suédois, découverts à Bucarest: I. le trésor "Bucarest – rue Stindardului", de l'année 1921: 30 imitations d'après les solidi du type Gustav II Adolf (1614-1632) et Christina (1632-1654); II. le tresor "Bucarest - rue Căderea Bastiliei" de l 'année 1942, qui a fait partie de la Collection Saint Georges: 37 imitations d'après le solidus du type Jean Casimir (18 ex. frappes en 1653 pour la Lituanie), Christina ( deux émissions de 1642 pour Riga) et Friedrich Guillaume (17 émissions pour la Prusse); III. deux solidi avec le nom de Dabija qui font partie du trésor "Bucarest - lieu inconnu"; ces deux pièces sont frappées par le prince moldave Eustache Dabija dans l'atelier de Suceava, après 1662.
Les deux premiers trésors contiennent de faux solidi frappes, probablement, en Pologne. Toutes les monnaies sont mal frappées, en cuivre.
Les trésors sont importants parce qu' ils attestent la circulation de ces monnaies dans la Valachie, par l'intermède du commerce du sel, peut être, ou par le mercenariat.
Paginaţia |<    <<  335-360   >>    >|
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări arheologice în Bucureşti; VI; anul 2005; subtitlu: VI, 2005
    • Cercetări arheologice în Bucureşti; VI; anul 2005; subtitlu: VI, 2005
    • Intră pe volum